Édition

Presentation

Pour sa 19e édition, le Festival international de jardins présentera sept nouveaux jardins aux Jardins de Métis, du 23 juin au 7 octobre 2018.

Le Festival poursuit son exploration du jeu avec Playsages II – Allez jouer dehors! et a choisi sept projets qui offriront des espaces imaginatifs où les familles se rassembleront et joueront ensemble cet été. Les nouveaux jardins sont :

aMAIZEing de Marta Milà Pascual, architecte et architecte paysagiste et Marc Torrellas Arnedo, architecte – Barcelone, Espagne
L’origine de la colonne de Josep Congost et Louis Sicard, architectes et artistes – Valence, Espagne
La ligne de 100 ans de hatem+d [Étienne Bernier, architecte, Marianne Charbonneau, architecte, Mélanie Dereymez, stagiaire en architecture, Théo Jarrand, stagiaire en architecture, Steeven Bérubé, artiste 3D] – Québec (Québec) Canada
Le rocher très percé de Humà Design [Stéphanie Cardinal, designer, Olivier Laplante-Goulet, designer multidisciplinaire, Lorelei L’Affeter, artiste] et Vincent Lemay, architecte paysagiste – Montréal (Québec) Canada
Les hélicoptères de Carson Isenor, paysagiste et Anna Thomas, étudiante en architecture de paysage – Vancouver (Colombie-Britannique) Canada
Carousel de ISO [Nuala O’Donnell et Maxwell Schnutgen, stagiaires en architecture, Etienne Issa, designer d’architecture] – Vancouver (Colombie-Britannique) Canada
Assemble de Katie Strang, paysagiste, Christine Dewancker, artiste et charpentier, Craig Van Ravens, designer d’architecture – Toronto (Ontario) Canada

_____

Le Festival international de jardins est reconnu comme la plus importante manifestation du genre en Amérique du Nord et l’un des principaux festivals de jardins à l’échelle mondiale. Depuis 2000, quelque 900 000 personnes ont pu découvrir une centaine de jardins conçus par plus de 220 créateurs en provenance d’une quinzaine de pays.

Le Festival est reconnu comme étant un forum d’innovation et un laboratoire d'expérimentation en art des jardins. Il est un rendez-vous annuel incontournable pour tous les amateurs de jardins contemporains, mais aussi pour tous les concepteurs impliqués dans une réflexion sur le renouvellement de cet art. C’est un lieu d’inspiration et de ressourcement, aussi bien pour le public que pour les artistes et concepteurs.

Le site de présentation du Festival a été conçu suite à un concours d’architecture par Atelier in situ (Prix de Rome, 2001) et Vlan paysages. L’ensemble s’articule selon deux axes perpendiculaires. L’axe nord-sud est constitué d’un alignement de terrains de dimension identique (10m x 20m). Ces parcelles sont séparées entre elles par des filtres végétaux plantés d’un mélange de bouleaux, d’érables, de frênes, de tilleuls et de plantes tapissantes. L’axe ouest-est consiste en une série de chambres vertes de tailles variables. Le lieu est bordé au nord par le fleuve Saint-Laurent, à l’ouest par un boisé de feuillus et à l’est par un grand champ et une forêt principalement composée de conifères. Il arrive parfois que des jardins soient installés dans d’autres espaces, soit sur le site du Festival ou dans les jardins historiques.

Au Canada, le Festival a suscité la création d’autres évènements similaires : « Paysages éphémères » sur l’avenue du Mont-Royal à Montréal, de 2005 à 2009, « Jardins éphémères de l’Espace 400e » à Québec en 2008 et « Landscape of Celebration » au Olympic Plaza de Calgary en 2010.

nouvelles